Laissez-nous un message

Décrypter la liste INCI d'un produit biologique et naturel

Une des meilleures façons de bien choisir ses produits cosmétiques biologiques & naturels, c’est d’avoir quelques notions sur la liste d’ingrédients (INCI). Nous allons donc vous donner quelques éléments de compréhension pour décrypter la liste INCI d’un produit bio & naturel.

Qu’est-ce que la liste INCI ?

Tout d’abord, il faut savoir que la liste INCI est obligatoire sur un produit. L’INCI est une nomenclature établie au niveau international pour les ingrédients cosmétiques afin d’avoir un langage commun à tous les pays.

INCI signifie « International Nomenclature Cosmetics Ingredients », soit en français « Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques ». Il s’agit d’un mélange de latin (noms botaniques des plantes suivis de water/oil/butter/extract) et d’anglais. Les constituants sont indiqués en anglais pour les ingrédients synthétiques et d’origine naturelle. Ils sont mentionnés en latin quand il s’agit de plantes (ex : Lavendula Officinalis Oil = Huile de lavande officinale).

L’ordre des ingrédients sur la liste INCI

Cette liste INCI répertorie tous les ingrédients contenus dans le produit cosmétique par ordre décroissant des quantités. Dans la plupart des produits cosmétiques, le premier ingrédient est l’eau (aqua ou water), constituant majoritaire des formules pouvant aller jusqu’à 95%.

En cosmétique bio & naturelle, on trouvera un hydrolat ou une eau florale (nom latin de plante + water), ou encore un jus d’aloe vera (Aloe Barbadensis Leaf Juice).

Les 3 à 5 premiers ingrédients représentent environ 80% de la formule : c’est la 1ère astuce pour savoir si votre produit est efficace et si la marque va tenir ses promesses. Si la liste INCI est courte, ce seront les 3 premiers ingrédients, 5 pour les listes INCI plus longues. On comprend ainsi que la présence de noms latins en début de liste est un bon signe.

Que trouve-t-on à la fin de la liste INCI ?

Dans une liste INCI, on trouve généralement les additifs (conservateurs, colorants, parfum et allergènes) et parfois (voire souvent) les actifs, laissant ainsi comprendre que leur teneur est relativement faible (voire inutile dans certains cas, tout dépend de la plante dont l’actif est extrait, certains nécessitent de faible quantité). Si tous les noms latins sont en fin de liste, c’est mauvais signe. En deçà de 1%, les ingrédients sont classés dans le désordre, c’est le fabricant qui décide de cet ordre aléatoire. Les colorants sont indiqués ainsi : CI (Color Index) + chiffres. Les huiles végétales et les extraits végétaux de plantes sont mentionnés(e)s de la manière suivante : le nom botanique de la plante en latin (Ex : Helianthus Annuus pour le tournesol), la partie de la plante dont l’huile/l’extrait est issu en anglais et entre parenthèse « leaf » pour les feuilles, « flower » pour les fleurs, « peel » pour les écorces d’agrumes, « seed » pour les graines, « kernel » pour le noyau, etc... Et enfin le terme final désignant la nature de l’actif : « oil » pour une huile végétale et « extract » dans le cas d’un extrait végétal.

Les hydrolats et eaux florales, obtenus par distillation à la vapeur d’eau, tout comme les huiles essentielles, seront soumises aux mêmes règles de déclaration à l’exception du terme final qui devient « water ».

En fin de liste INCI, on trouve les allergènes contenus naturellement dans les huiles essentielles et les parfums. A ce jour, 26 allergènes doivent être obligatoirement déclarés par les marques.

Ce que l’INCI ne dit pas…

Une liste INCI ne nous permet pas de connaître :

  • Le mode de fabrication des ingrédients mentionnés sur la liste et par suite leur pureté/qualité.
  • Le caractère « brut » d’une huile végétale : est-elle vierge et issue de 1ère pression à froid ? Est-elle désodorisée ou décolorée ?
  • La pureté d’un ingrédient obtenu par transformation chimique : a-t-il donné lieu à la formation de composés indésirables ou pas (en traces généralement) ? Ces derniers n’ayant pas pour obligation d’être mentionnés.

Cosmétique Conventionnelle vs Cosmétique Biologique & Naturelle

La cosmétique conventionnelle n’a aucune limite concernant le pourcentage d’ingrédients d’origine synthétique, et ne répond qu’aux seules restrictions imposées par les autorités sanitaires européennes. La majorité des produits cosmétiques conventionnels sont issus d’ingrédients synthétiques ou d’origine animale, et contiennent souvent peu de matières premières naturelles. Ils sont souvent critiqués pour leur caractère nocif pour la peau, leur manque de respect de l’environnement et leur faible concentration en actifs (environ 1%).

Au contraire, la cosmétique biologique & naturelle impose une teneur minimale de 95% d’ingrédients d’origine naturelle sur le total des produits, un minimum de 95% d’ingrédients d’origine biologique sur le total des ingrédients d’origine végétale, un minimum de 10% d’ingrédients d’origine biologique sur le total du produit (eau et minéraux considérés comme non bio car non cultivés) ainsi qu’une teneur maximale de 5% d’origine synthétique sélectionnés parmi une liste restrictive d’ingrédients non toxiques. La cosmétique naturelle applique les restrictions des labels bio en plus de celles des autorités sanitaires européennes.

Et chez Phytema, qu’en est-il de l’INCI ?

Dans nos soins, nous avons fait le choix de développer des formules qui ne contiennent pas d’ingrédients inutiles mais qui au contraire sont dotées :

  • D’un minimum d’ingrédients spécifiques pour répondre aux besoins essentiels de la peau et des cheveux, et efficaces au dosage utilisé,
  • D’actifs biologiques et issus des terroirs français,
  • D’ingrédients de grande qualité (bruts, vierges, sans transformation chimique pour être efficace et avoir des vertus nutritionnelles pour la peau et les cheveux),
  • D’actifs concentrés pour que nos douces promesses puissent être tenues.

Nos produits répondent aux normes du label COSMEBIO et sont certifiés BIO par l’organisme indépendant BUREAU VERITAS qui s’appuie sur les normes et référentiels internationaux. Le procédé de fabrication est contrôlé. La certification I-305 « produits cosmétiques biologiques et produits cosmétiques écologiques » permet de répondre aux attentes des consommateurs. Ce référentiel I-305 s’adresse à tous les acteurs de la filière cosmétique : fabricants d’ingrédients, formulateurs, fabricants et distributeurs. Seules les gammes Skincare et Haircare peuvent prétendre à ce label.

Ils sont également certifiés CRUELTY FREE & VEGAN par l’association PETA qui garantit que nos soins ne sont pas testés sur les animaux lors de leur fabrication. Ni les matières premières, ni les produits finis n'ont été utilisés à des fins de test sur les animaux. Le label a également la mention Vegan qui indique que les cosmétiques ne contiennent aucun ingrédient d'origine animale. Ainsi on ne retrouve aucun de ces ingrédients dans nos cosmétiques exceptés pour notre shampoing réparateur biologique et naturel qui contient du miel et notre gamme Positiv'hair.

Nos produits sont sans ingrédient d’origine pétrochimique, sans silicone, sans phenoxyethanol, sans huile minérale, sans parabène et sans sulfate.

Nous respectons et préservons la vitalité des actifs et l’efficacité est au rendez-vous !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques d'audiences.