Laissez-nous un message

QU’EST-CE QU’UN COSMÉTIQUE BIO ?

Ce que l’on appelle communément les cosmétiques BIO désigne une famille de produits contenant un maximum d’ingrédients naturels, issus du règne végétal comme les huiles d’olive, d’amande ou d’argan, le karité ou encore les extraits de fruits, les huiles essentielles et les eaux florales.

Les fabricants s’interdisent par ailleurs d’utiliser des substances indésirables :

- Les silicones synthétiques (non biodégradables), les parfums de synthèse, les colorants et pigments de synthèse.

- Les conservateurs trop puissants c'est-à-dire détruisant la flore cutanée naturellement protectrice ou réputés allergisants.

- Les matières premières non renouvelables comme les huiles minérales, paraffinum liquidum, qui sont des résidus de la pétrochimie.

- Les ingrédients obtenus par des procédés de fabrications non respectueux de l’environnement et les matières premières supposant la mort d’un animal.

Un cosmétique BIO est un produit de beauté fabriqué à partir d’ingrédients naturels, issus en grande partie de l'Agriculture Biologique, respectueux de l'environnement (que ce soit la méthode de production, les ingrédients utilisés, le packaging... l'objectif est toujours de minimiser l'impact sur la planète), respectueux de notre santé, c'est à dire sans ingrédients nocifs pour notre corps, sans extraits d'origine animale (sauf les ingrédients produits naturellement par l'animal comme le miel, le lait etc.) et non testé sur les animaux.

Contrairement à la cosmétique traditionnelle, la cosmétique BIO exclut tout composant chimique nocif, tels que le parabène et autres perturbateurs endocriniens, les silicones, les sulfates, les colorants et parfums de synthèse.

Qui dit cosmétique BIO dit label ?

Pour être considéré comme BIO à proprement parler un cosmétique doit posséder un label biologique, qui assure le respect d’une charte. Cette charte définit entre autres quels ingrédients sont interdits et quels ingrédients sont autorisés dans la composition, et impose un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine naturelle et issus de l’agriculture biologique.

Si l’on se réfère par exemple au label Ecocert/ Cosmebio qui est le plus reconnu en France, un cosmétique BIO doit contenir :

- Au minimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle.

- Au minimum 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique.

- Au minimum 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.

Un produit de beauté certifié BIO peut généralement contenir jusqu'à 5% d'ingrédients d'origine synthétique, mais attention, ces derniers doivent faire partie d'une liste d’ingrédients autorisée par les labels bio, et il ne peut en aucun cas s'agir d'ingrédients nocifs.

En l'absence de labels on parlera plutôt de cosmétique naturel. Certains cosmétiques naturels non labellisés biologiques respectent néanmoins toutes les exigences des labels biologiques, et peuvent même aller au-delà. Les petites marques notamment décident souvent de se passer de labels car ceux-ci sont trop coûteux.

Cosmétiques BIO VS Cosmétiques Conventionnels : le match

On vous explique ici la différence entre la cosmétique biologique et la cosmétique "classique", en regardant en détail ce qu'on trouve à l'intérieur de nos produits de beauté. La composition d'un produit cosmétique, ça donne quoi ? Les produits de beauté ont tous une composition de base à peu près identique.

Un cosmétique contient généralement :

- Un mélange d'eau (phase aqueuse) et d'huile (phase grasse), qu'on appelle émulsion. Ce mélange représente à lui tout seul 80% du produit, et c'est donc de lui que va dépendre la qualité du soin.

- Un émulsifiant qui va permettre de rendre homogène ce mélange chimiquement improbable. Il s'accompagne d'humectant qui empêchent l'évaporation de l'eau. L'émulsion et l'émulsifiant constituent ce qu'on appelle les excipients.

- Des principes actifs qui sont là pour augmenter les bienfaits du produit.

- Des additifs : conservateurs, parfum, colorants, agents de texture.... qui vont permettre surtout de rendre le produit agréable à utiliser pour le consommateur.Selon que vous choisissez un produit de beauté bio ou classique, ces différents composants seront totalement différents.

Les cosmétiques BIO sont-ils meilleurs que les cosmétiques classiques ?

Si on regarde la provenance des composants utilisés selon qu'il s'agisse d'un produit de beauté biologique ou conventionnel, on s'aperçoit rapidement qu'on n'aura absolument pas la même quantité d'ingrédients actifs.

L'EMULSION

En cosmétique conventionnelle : L'eau est de l'eau distillée, qui ne possède pas de propriétés particulières. L'huile sera dans la plupart des cas une huile minérale issue des déchets de la pétrochimie (paraffine, cires synthétiques d'hydrocarbures) ou huile de silicone, pour des raisons de simplicité de fabrication et de coût. L'huile minérale forme un film protecteur à la surface de la peau, mais ne lui apporte pas de réels bienfaits.

En cosmétique BIO : L'eau sera en général de l'eau de source ou (encore mieux) de l'eau florale (eau de rose, de lavande, de fleur d'oranger...), gorgée d'actifs et de bienfaits pour la peau. Les huiles quant à elles seront des huiles végétales (jojoba, argan, avocat, olive, amande...) qui sont naturellement riches en acides gras, vitamines et oligo-éléments proches de ceux de la peau, ce qui fait qu'elles sont en excellente affinité avec notre organisme.

L'EMULSIFIANT

En cosmétique conventionnelle : Ils sont d’origine synthétique et s'appellent PEG (glycols) le plus souvent. Issus généralement du pétrole, ils peuvent être très agressifs pour notre peau et extrêmement polluants.

En cosmétique BIO : Les émulsifiants sont d’origine naturelle et végétale tels que les esters de sucre issus de la betterave ou la lécithine de soja. Ils permettent d'obtenir des textures qui pénètrent facilement mais aussi d'adoucir la peau.

LES CONSERVATEURS

En cosmétique conventionnelle : Ce sont les parabènes, triclosans, formaldéhydes, phénoxyéthanol… des composants potentiellement irritants et allergènes.

En cosmétique BIO : Les conservateurs utilisés font partie d'une liste autorisée par les labels biologique. La conservation s’obtiendra généralement par l'utilisation d'alcool naturel et/ou d'huiles essentielles aux vertus antibactériennes.

LE PARFUM

Alors qu'il sera d'origine synthétique en cosmétique conventionnelle, en cosmétique BIO il est généralement obtenu à partir d'huiles essentielles, qui possèdent également des bienfaits pour la peau (et le bien-être). Par ailleurs, les cosmétiques classiques se sont pas forcément soucieux de leur impact sur leur environnement. Ils peuvent utiliser des techniques de fabrication polluante pour l’environnement et pas toujours douces pour les personnes qui produisent.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques d'audiences.