Laissez-nous un message

Transition vers le shampoing bio & naturel

Quand on se lance dans le shampoing bio & naturel, on ne sait pas toujours à quoi s'attendre. Afin d’appréhender au mieux cette période, nous avons pour vous réuni les informations importantes pour gérer cette transition vers le shampoing bio & naturel sans risquer quelques surprises.

 

Pourquoi passer au shampoing bio & naturel ?

Une transition vers le shampoing bio & naturel peut être motivée par plusieurs facteurs : 

  • Espacer la fréquence des shampoings afin que les cheveux regraissent moins vite
  • Limiter la pollution environnementale liée aux cosmétiques
  • Arrêter d’utiliser des ingrédients pétrochimiques
  • Retrouver l’équilibre naturel des cheveux
  • Économiser de l’argent sur du long terme
TRANSITION SHAMPOING BIO & NATUREL

Les bons gestes pour ne plus maltraiter vos cheveux et passer au shampoing bio & naturel.

1ÈRE ÉTAPE : LE BROSSAGE

Chaque jour, pensez à brosser vos cheveux à l’aide d’une brosse en bois. Ce rituel retire toutes les impuretés du cuir chevelu et stimule la circulation sanguine pour des cheveux en pleine santé.

2ÈME ÉTAPE : LES BAINS D’HUILES

Pendant votre transition vers le shampoing bio & naturel, effectuez des bains d’huile 1 fois par semaine pour nourrir vos cheveux en profondeur et permettre un meilleur maintien de l’hydratation. Répartissez l’huile végétale de votre choix sur vos longueurs et vos pointes, laissez poser le plus longtemps possible, idéalement toute une nuit et rincez en effectuant 2 shampoings pour retirer l’excédent d’huile.

3ÈME ÉTAPE : LE SHAMPOING

À quelle fréquence ? Commencez avec votre fréquence habituelle et très rapidement vous réaliserez qu’avec les shampoings bio & naturels vous pouvez facilement espacer vos shampoings. À vous de trouver votre rythme entre 1 et 2 fois par semaine.

Comment ? Les shampoings bio et naturels moussent moins, c’est normal. Pas besoin d’en mettre plus pour autant, le nettoyage sera tout aussi efficace. L’idéal est d’utiliser un shampoing hydratant, qu’importe son type de cheveux. Une exception tout de même pour les cheveux extrêmement secs ou crépus, on peut s’autoriser un shampoing adapté à ce type de cheveux.

4ÈME ÉTAPE : L’APRÈS-SHAMPOING

À quelle fréquence ? Après chaque shampoing pendant la période de transition.

Comment ? Sur des cheveux propres, bien essorés, encore humides, appliquez généreusement sur l’ensemble des longueurs et pointes et laissez poser 5 minutes minimum.

TRANSITION SHAMPOING BIO & NATUREL

Aux secours, mes cheveux sont devenus affreux !

Lorsque l’on choisit de passer au shampoing bio & naturel, il faut donc se préparer à une période de transition. Car le jour où vous arrêtez d’utiliser les silicones, vos cheveux se révèlent tels qu’ils sont réellement. Surtout pas de panique si vos cheveux deviennent incroyablement secs, difficiles à coiffer ou encore ternes quand on passe à un shampoing bio & naturel, c’est tout à fait normal, mais c’est provisoire ! Vous êtes simplement entré dans ce que l’on nomme la phase de transition.

Les shampoings conventionnels contiennent des silicones et dérivés. Tout cela sert à gainer votre cheveu, le lustrer, faire un effet pansement pour cacher ce qui ne va pas sans le réparer. Vos cheveux paraissent donc très beaux mais peuvent être souffrant. Le problème, c’est que cette gaine de silicone est très occlusive : non seulement elle étouffe le cheveu mais elle empêche le passage des éventuels soins que vous voudriez appliquer. Vos cheveux peuvent donc s’abîmer sans que vous vous en rendiez compte. Et lorsque vous lavez vos cheveux avec un shampoing bio, vous vous débarrassez en même temps de l’excédent de silicone. Et plus celui-ci disparaît, plus la véritable nature de vos cheveux apparaît.

Rassurez-vous, la période de transition vers le shampoing bio & naturel dure au minimum 1 mois mais la patience est récompensée car le cheveu s’autogère.

Comment limiter les dommages liés à la transition ?

Utiliser des tensioactifs doux : il est tout à fait possible de limiter les effets de la transition vers le shampoing bio & naturel en restant cohérent. Le mieux est d’utiliser des shampoings bio & naturels avec des tensioactifs doux. De cette manière les silicones seront éliminés progressivement ce qui permettra à vos cheveux d’être lavés. C’est aussi pour cette raison que l’on utilise des soins avant shampoing (huiles végétales, beurre végétale…), afin qu’ils soient bien éliminés ensuite. Notre conseil pour bien gérer sa transition vers le shampoing bio & naturel, c’est de le coupler automatiquement avec un soin certifié biologique : après-shampoing, soins, masques.

On coupe, même si cela peut parfois être une étape difficile. Une raison très simple explique ce besoin : il est plus que probable que vos pointes soient très abimées et un cheveu cassé ne se répare pas. Quand les publicités se vantent de pouvoir réparer les pointes fourchues, elles parlent uniquement de venir déposer du silicone dans les parties abimées du cheveu pour un effet pansement. Couper vos cheveux aidera à accélérer la phase de transition, puisque vos longueurs ne pourront jamais être belles comme des cheveux sains. S'il est vraiment trop compliqué pour vous de couper vos cheveux, faites de manière progressive jusqu’à ce que toute la matière non-rattrapable ait disparu.

Comment choisir le meilleur shampoing bio & naturel ?

Déjà, il faut vous poser la question de votre nature de cheveux. On ne va pas se tourner vers le même produit selon que l’on a les cheveux secs, fins ou crépus. Ensuite, il faut vous interroger sur vos besoins et envies. Si vous avez les cheveux secs, vous aurez probablement besoin de nutrition. Si vous avez les cheveux fins, vous aurez peut-être envie de volume. Une fois ces besoins capillaires identifiés, vous pourrez voir quels sont les ingrédients les plus adaptés. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques d'audiences.